Comment devenir son propre patron ? (méthode simplifiée)

Publié le

Être son propre patron signifie travailler pour soi-même plutôt que pour un employeur et avoir plus de contrôle et de flexibilité sur ses activités professionnelles, et obtenir des revenus déplafonnés.

Pour être votre propre employeur, vous devez posséder et diriger une entreprise et prendre toutes les décisions pour elle.

Que vous souhaitiez vivre de votre passion ou monétiser votre expertise, comprendre le processus de création d’une entreprise peut vous aider à atteindre votre objectif. Dans cet article, nous vous expliquons comment créer une entreprise et devenir votre propre patron.


Suivez les étapes suivantes pour devenir votre propre patron :

Décidez de ce que vous voulez faire

Vous avez peut-être déjà une idée pour votre entreprise. Si vous ne savez pas encore ce que vous voulez faire, il existe de nombreux moyens de vous aider à prendre une décision. Voici trois directions que vous pouvez prendre :

  • Résoudre un problème. Les meilleures idées d’entreprise sont celles qui résolvent des problèmes. Vous pouvez trouver des solutions aux problèmes que vous ou d’autres personnes rencontrent. Vous pouvez également identifier les problèmes qui existeront dans le futur, par exemple, un manque futur de ressources naturelles qu’il faudra remplacer. Vous pouvez également réfléchir à des moyens de faciliter la vie des gens ou de les aider à économiser de l’argent.
  • Faites ce que vous savez. Une autre chose que vous pouvez faire est de transformer votre hobby en activité professionnelle. Si vous êtes actuellement employé ou expert dans un domaine spécifique, vous pouvez utiliser les compétences que vous possédez déjà et les proposer comme services.
  • Inspirez-vous des autres. S’il existe des entreprises qui vous intéressent, renseignez-vous sur leur travail et améliorez-le en y apportant votre touche personnelle. Pour les idées de fabrication de produits, vous pouvez essayer de trouver une nouvelle façon d’utiliser d’anciennes inventions.

Validez votre idée et trouvez votre marché

Une fois que vous avez une idée, déterminez si elle est viable en examinant le marché que vous souhaitez cibler. Vous pouvez commencer à faire ce que vous aimez à petite échelle pour tester vos idées. Avant de lancer votre entreprise, il est essentiel de vous assurer qu’il existe une demande pour ce que vous voulez offrir en réalisant une étude de marché. Utilisez ces conseils pour trouver votre marché :

Déterminez le profil de votre client idéal. Commencez par vous demander qui achèterait votre produit ou utiliserait vos services. Notez l’âge, le sexe, l’éducation, le lieu et le milieu social de ces clients idéaux. Déterminez également où ils font leurs achats et s’ils utilisent Internet. Grâce à ces informations, vous pourrez formater votre message et concevoir une image de marque qui les intéressera.

Analysez vos concurrents. Identifiez d’autres entreprises qui fournissent des produits ou des services similaires en visitant leurs lieux de travail ou leurs sites web. Vous pouvez entrer en contact avec eux pour recueillir des informations sur le marché.

Demandez-vous comment vous pouvez faire mieux qu’eux ou s’il existe un segment du marché qu’ils ne couvrent pas. Peut-être pouvez-vous exploiter cette niche où vos concurrents ne répondent pas aux besoins des clients.

Réalisez une enquête auprès des clients. Vous pouvez demander aux personnes dont le profil correspond à votre client idéal quels sont leurs besoins et leurs attentes, en face à face ou en ligne via votre page de médias sociaux et d’autres outils disponibles. Leurs réponses vous permettront de déterminer si les gens sont prêts à acheter ce que vous avez à offrir et vous aideront à estimer le prix qu’ils sont prêts à payer.

Déterminez la taille de votre marché et les revenus possibles. Vous pouvez effectuer une recherche sur Internet pour trouver des rapports sur le secteur d’activité dans lequel vous souhaitez vous lancer et sur les revenus générés par les entreprises de ce secteur. Ces informations vous aideront à estimer le revenu que vous pouvez tirer de votre entreprise.

Analysez vos forces et vos faiblesses

Demandez-vous ce qui peut vous permettre de réussir en tant que patron indépendant. À ce stade, il peut être utile d’effectuer une analyse SWOT de vous-même. En connaissant vos forces et vos faiblesses, vous saurez où concentrer votre énergie et comment planifier l’avenir.

Evaluez vos capacités et appréciez votre niveau d’autodiscipline et vos compétences en matière de gestion du temps. Lorsque vous rassemblez les réponses à cette auto-analyse, rappelez-vous qu’aucune circonstance ne doit vous empêcher de devenir votre propre patron. L’objectif est d’être réaliste et de considérer tous les aspects de votre situation actuelle afin de pouvoir commencer à chercher des solutions et à vous organiser pour votre nouvelle vie.

Comment devenir son propre patron ?...
Comment devenir son propre patron ? (A temps choisir, et avec des revenus déplafonnés)

Planifiez la transition

Si vous travaillez actuellement pour quelqu’un d’autre, vous devez réfléchir à la manière dont vous allez effectuer la transition. Vous pouvez soit commencer votre activité indépendante à temps partiel et évoluer lentement vers le rôle de propriétaire de l’entreprise, soit démissionner et commencer immédiatement.

L’avantage d’une transition lente est que votre ancien emploi vous procure un revenu pendant que vous lancez votre entreprise. L’inconvénient est que vous risquez de vous reposer sur la sécurité de votre emploi actuel et de ne pas vous investir pleinement dans votre nouvelle entreprise.

Il est essentiel de planifier votre sortie de votre situation actuelle. Vous devez essayer de vous préparer et de vous mettre en position de réussir avant de quitter votre emploi. Les mesures que vous pouvez prendre comprennent :

Évaluer vos frais de subsistance : Calculez vos dépenses personnelles, comme le loyer, l’essence, l’épicerie et les services publics.

Économiser de l’argent : Réduisez vos dépenses autant que possible pour augmenter vos économies.

Suivre une formation supplémentaire : Si vous travaillez actuellement en tant que salarié, essayez d’apprendre le plus possible dans le domaine qui servira votre activité indépendante.

Évaluez les besoins financiers de votre entreprise

Vous devez évaluer la somme d’argent nécessaire au lancement de votre entreprise. Dressez la liste des éléments de base, comme le loyer d’un magasin ou d’un entrepôt et l’achat des marchandises que vous souhaitez vendre, mais aussi le coût éventuel des technologies spéciales si votre idée les nécessite.

Le montant d’argent dont vous avez besoin pour lancer votre entreprise dépend du type d’entreprise que vous souhaitez créer. Voici quelques cas à considérer :

Vendre ou produire un service : Si vous prévoyez de vendre ou de produire un service immatériel, comme le travail à la pige et la prestation de services de consultation, vos coûts de démarrage peuvent être minimes.

Vous pouvez avoir besoin d’un capital de démarrage pour payer le matériel de marque comme un site Web, un logo, des cartes de visite et l’embauche d’un comptable.
Vendre ou produire un produit physique : Dans ce cas, votre capital de départ doit couvrir l’achat de stocks, la location d’un magasin, d’un bureau ou d’un entrepôt, et éventuellement les coûts d’embauche des personnes clés.

Pour inventer un produit ou une nouvelle méthode, vous devez prendre en compte le coût d’un brevet pour protéger votre idée ainsi que tous les autres coûts associés.

Apprenez à gérer une entreprise

Pour améliorer vos connaissances en matière de gestion d’entreprise, lisez des livres sur le sujet et demandez conseil à des professionnels. Vous pouvez consulter un comptable agréé et un avocat pour vous guider dans votre phase de démarrage.

Il existe des centres de développement des petites entreprises qui proposent des cours et de l’aide aux personnes qui souhaitent créer une entreprise. Vous pouvez vous adresser à ces organismes pour en savoir plus sur la gestion d’une entreprise et la recherche de possibilités de financement.

Une méthode plus simple ?

Comme nous venons de le voir, ce processus peut s’avérer long voire douloureux. Il peut parfois être décourageant si vous n’êtes pas déterminé.

Mais même si vous êtes déterminé, il devient beaucoup plus facile de monter sa propre entreprise de devenir son propre patron lorsque l’on est intégré à un réseau.

Nous vous proposons de découvrir en cliquant sur ce bouton comment rejoindre un réseau d’entrepreneur indépendant, et créer son activité avec des revenus des plafonné.

Par Dominique Saut

Dominique Saut, né en 1970, il habite à Toulouse et il est un expert de la finance et des nouvelles formes de l’emploi depuis plus de 20 ans.   ✅ Contacter Dominique Saut sur Linkedin